Home About Us Islamic Glossary Order Books Qibla Location Links Question and Contact
Français  >  Notre noble Prophète  >  Les trois devoirs de Notre Prophète

Text size      Print
 
Les trois devoirs de Notre Prophète

Question : Combien de sortes de devoirs notre prophète avait-il ?
REPONSE
Sayyid[1] Abdulhakim Arvasi, grand savant islamique, a déclaré:
Notre Prophète avait trois sortes de devoirs:
1- Communiquer les jugements du Coran [les connaissances auxquelles il faut croire et la jurisprudence islamique (fiqh)] à tout le monde. Les lois de la jurisprudence (ou du droit=fiqh) sont les affaires autorisées ou interdites.

2- Communiquer aux cœurs des personnes ayant un haut degré de son Oumma [communauté], les sentences spéciales (particulières) du Coran c'est-à-dire les savoirs cachés d’Allah. Ce devoir est différent du premier. Abou Houreyra a dit :
(J’ai appris deux sortes de sciences de Notre Prophète. La première de celles-là, je vous l’ai communiquée. Si je vous dis la deuxième, vous me tuerez.) [Boukhari, Hadika]

3- Appliquer les ordres de notre religion aux gens qui n’obéissent pas, malgré les conseils et les discours qu’on leur propose au sujet des règles de la jurisprudence islamique (fiqh=droit musulman).

Après Notre Prophète, les quatre premiers califes (les Bien-Guidés) ont réussi à appliquer complètement ces trois devoirs. La discorde a augmenté au temps de Hasan (radiyallahu anh). L’Islam s’est propagé sur trois continents. La lumière de Notre Prophète s’est éloignée de la Terre. Les compagnons de Notre Prophète (Ashab-i Kiram) ont diminué. Il n’était pas possible, alors, que seule une personne fasse ce travail. Ces trois devoirs ont été divisés en trois catégories :
1-Les savants mujtahid ont été chargés de communiquer la foi et les lois de la jurisprudence islamique (fiqh). [De là, sont apparus les quatre madhab (écoles juridiques).] (Mujtahid veut dire grand savant islamique, ayant étudié toutes les sciences islamiques et capable de faire ijtihad (comparaison, analyse) pour comprendre les jugements implicites.

2- Les 12 imams d’Ahl-i Baït (famille de Notre Prophète c'est-à-dire ses descendants) ainsi que les grands savants du mysticisme (soufisme) islamique ont été chargés d’apprendre, aux musulmans qui le désirent, les sentences spécieuses du Coran. Djuneyd-i Bagdadi et Sirri-yi Sekati sont de ceux-là. [De là, sont apparus les ordres religieux ou confréries.]

3- Diriger le pays a été confié au sultan et au gouvernement. [De là, sont apparus les lois, les statuts, les règlements.]
[1] Sayyid veut dire « descendant de Notre Prophète ». Abdulhakim Arvasi est décédé, en 1943, en Turquie.
 
Back
 
 
 
KEYBOARD  


http://www.myreligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date of Update
21 Ocak 2020 Salý
All the materials on our website have been prepared for the benefit of all people.
Therefore, everybody is allowed to get benefit from them as they wish without submitting a
request for permission on condition that they will be faithful to their original forms.
Set as Homepage   |    Add to Favorites   |   Share Share
Number of Visitors


Hosted by Ihlas Net