Home About Us Islamic Glossary Order Books Qibla Location Links Question and Contact
Français  >  Les connaissances d’achat et de vente  >  Impartir sa créance

Text size      Print
 
Impartir sa créance

Question: J'ai une créance chez une personne pauvre. Elle ne la paie pas. Si je ne la prends pas, celle-ci sera-t-elle comptée comme l'aumône (sadaka)? Quelle est la place, dans la religion, d'impartir sa créance?
REPONSE
Si l'endetté est pauvre, votre cadeau sera l'aumône (sadaka). Il est très récompensé d'impartir sa créance.

Dans les hadiths, il est déclaré:
(Celui qui veut entrer sous la protection, sous la garde d'Allahu teala, au Jour du Jugement où il n'y a aucune protection, qu'il impartisse sa créance.) [Taberani]

(Celui qui impartit sa créance, sera, au Jour du Jugement, sous la protection, sous la garde d'Allahu teala.) [Bégavi]

(Le premier des gens qu'Allah mettra sous sa garde au Jour du Jugement est celui qui retarde de prendre sa créance chez le pauvre jusqu'au moment où ce dernier l'aura en main ou celui qui impartit sa créance pour l'amour d'Allah et qui déchir et jette sa lettre de change.) [Taberani]

(La main qui donne est supérieure à celle qui prend.) [Ibni Huzeyme]
 
Back
 
 
 
KEYBOARD  


http://www.myreligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date of Update
9 Aðustos 2020 Pazar
All the materials on our website have been prepared for the benefit of all people.
Therefore, everybody is allowed to get benefit from them as they wish without submitting a
request for permission on condition that they will be faithful to their original forms.
Set as Homepage   |    Add to Favorites   |   Share Share
Number of Visitors


Hosted by Ihlas Net